Visites 

Opérateur professionnel déclaré DGAC n° ED391 

     Pour (faire) réaliser des prises de vues aériennes (à titre onéreux ou gratuit), la législation française impose de faire appel à un opérateur de drone civil enregistré à la DGAC (Direction Générale de l'Aviation Civile). Le pilote doit être déclaré, assuré, et en règle avec la législation en vigueur. Il est alors seul responsable en cas de problème. 

Tous droits de reproduction réservés. Site enregistré à la CNIL depuis avril 2015 

             Matériel utilisé  :  

- drone Dji Phantom 3 Advanced homologué DGAC. 

- drone Dji S800Evo homologué DGAC. 

- drone Dji Inspire 1v2 homologué DGAC. 

 

La prise de vue aérienne nécessite souvent le vol stationnaire.  On exclut donc l'avion et l'ulm.  

  

Il faut une précision et une maîtrise totale de la trajectoire. On exclut donc le ballon, captif ou libre. 

  

Il faut s'approcher au plus près de la zone à photographier, sans enfreindre les règles de sécurité. On exclut donc l'hélicoptère. 

  

Vous souhaitez d'autres raisons ? 

Le drone est : 

- douze fois moins cher que l'hélicoptère (seul véritable concurrent en termes d'efficacité) ; 

- ne pollue pas (moteur électrique de faible puissance) ; 

- ne fait guère de bruit (60 décibels à 5 mètres, 50 décibels à 10 mètres, ...) ; 

- est très rapidement opérationnel au niveau matériel (montage des hélices, vérifications de prévol, calibrage du compas et vérification du nombre de satellites captés). 

  

Aujourd'hui, nul besoin d'embarquer des appareils d'optique lourds et encombrants. 

Ceux que j'utilise sont Full HD et 4k. 

Pourquoi un drone ? Et pourquoi pas un ballon, un ULM, un avion, un hélicoptère ?